Carnets 32

Le vieil homme à côté de moi: assis sur le même banc face à la mer. Il regarde sur son téléphone la catastrophe en cours (les catastrophes ?). Les veines noires au niveau du genou droit. Son chien (un cocker) assis à ses pieds le rebranche de temps en temps à la vie immédiate et il se penche vers lui pour le caresser.

Écrire sur une feuille d’arbre trouvée par terre avec une plume d’oiseau juste à côté.

La colombine longup: de la taille d’un pigeon, plumage gris avec des stries noires sur les ailes et une huppe également noire: picore dans la pelouse à côté du stade de cricket.

Lecture assis à une table du parc: les fourmis qui courent frénétiquement sur les pages du livre ouvert.

Relire Herder: primat des sensations/perceptions sur les concepts/jugements.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :