Carnets 72

Enfermée dans son bunker en métal, elle écoute la radio (rue de la source, samedi matin).

Chaises en plastique rouges, jaunes et vertes. Une bouteille de bière vide sur une table blanche.

Une femme assise à une autre table tête un peu levée : regarde un mur en se tenant le menton.

Des hommes des femmes entrent et sortent.

La femme aux grandes lunettes carrées qui approche son visage du journal et note quelque chose.

Des hommes et des femmes se tiennent debout devant un panneau. Doigts pointés sur une feuille affichée et légers mouvements – échanges à voix basse – bruit de la machine à côté.

Chacun à leur tour ils s’assoient pour compléter leurs grilles en silence.

La machine verte où on entre les grilles – autel du parieur – là règne le plus grand silence.

En sortant, je lis sur l’écran de la machine : parier un acte majeur.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :