Carnets 89

Comme du goudron sur le tronc de l’eucalyptus – plus haut, à l’endroit où elle suinte, la résine est ocre orange.

Dans le Journal de Kafka, la bonne humeur comme une possibilité ou un état passager à signaler : « J’avais encore une chance d’être de bonne humeur », et un peu plus loin, autre jour : « Bonne humeur précise en montant chez Baum, disparaît immédiatement en haut. »

La vieille femme obèse – ses yeux qui brillent quand elle lance : « On dirait un corbillard » au passage d’une voiture noire un peu plus grande que les autres.

(Et toi, ne devrais-tu pas noter ces moments où tu es de bonne humeur ou sur le point de l’être – si cela t’arrive ?)

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :