Carnets 125

Chez les philosophes : ces deux années au Philosophisches Seminar de Tübingen – mais toujours comme étranger – puis les « Carnets du Neckar » – perceptions, observations, sensations, et encore trop de concepts (« poétique du monde », etc.).

Handke à Cambridge sur les traces de Wittgenstein : « Mais où est l’arbre de la pensée ? ».

Les zoizos blancs : je lis qu’ils sont nombreux sur l’île, je n’en avais pourtant jamais vu débouler toute une bande – j’ai passé tous ces jours à cette même place et ne les ai vus qu’une fois.

(Et juste à côté le Stift : où vécurent et étudièrent Hölderlin, Hegel et Schelling.)

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :