Carnets 126

Cassias de Java : deux encadrant l’entrée du Jardin de l’État (fermé) – branches aux feuilles vert tendre, comme des tentacules projetés en avant – quelques grappes de fleurs roses sur celui de droite.

Une libellule : bleue ou verte – plus grosse ici – passe à travers les grilles du Jardin.

La statue : au milieu de la place déserte – juste un buste de dos, tourné vers la rue de Paris orientée au nord – représente un général.

Deux gardiens : désœuvrés (comme toujours ?) – assis derrière les grilles à l’ombre du cassia de Java à gauche de l’entrée du Jardin – je les salue en prenant les arbres en photo.

Un paille-en-queue : surgit au-dessus des arbres, en pleine ville déserte – il n’est qu’à une dizaine de mètres au-dessus d’eux – repart dans l’autre sens et disparaît.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :