Carnets 136

Raimund Fellinger est mort. Pendant quarante ans, il a été le lecteur de plusieurs grands écrivains publiés aux éditions Suhrkamp dirigées par Siegfried Unseld. Un jour, celui-ci l’appelle au téléphone pour lui demander s’il voudrait bien s’occuper de l’oeuvre de Peter Handke. « C’est absolument impossible, je suis le lecteur de Thomas Bernhard ! », lui répond Fellinger, avant d’ajouter : « Et puis de toute façon ce n’est pas à moi de décider, mais à l’auteur ». Finalement, après un séjour à Zürich, il va rendre visite à Handke à Salzbourg. « A l’époque, je venais de quitter l’Université, j’avais des cheveux longs jusqu’aux épaules et une barbe, et je fumais des cigares. Peter Handke n’avait jamais fumé de sa vie. Nous sommes allés au Café Tomaselli avant de ressortir assez vite, puis nous sommes allés nous promener ensemble sur le Kapuzinerberg, il faisait très chaud ce jour-là, nous avons parlé de tas de choses, sauf de l’affaire pour laquelle j’étais venu, et le soir j’ai raté le dernier train. Le vendredi suivant, de retour chez Suhrkamp, Unseld m’a demandé si je serai finalement le lecteur de Handke, et j’ai répondu que je n’en savais rien. « On essaye alors », a dit Unseld. »

(Le Café Tomaselli à Salzbourg – où les serveuses circulent avec un plateau chargé de pâtisseries qu’elles déposent sur votre table pour que vous fassiez votre choix – le jour où j’y étais, une toute jeune serveuse débutait, visage rouge d’émotion, sa patronne derrière elle.)

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :