Carnets 150

Ailes noires de la tourterelle – pendant les quelques secondes où elle plane.

Fini le carnet australien commencé en décembre dernier : c’est aussi le carnet de MJ qui a y a collé ses autocollants de pirates et du père Noël, sans oublier les plumes et feuilles que nous avons ramassées ensemble.

Est-ce que les salanganes n’apparaissent que tôt le matin et au crépuscule ? Je n’en ai jamais vus dans le courant de la journée. Bulbuls orphée, tourterelles : habitués des lieux. Les autres oiseaux traversent le quartier et ne semblent pas y vivre tout le temps. Pas vu et surtout pas entendu de martins tristes depuis longtemps.

Il avait acheté cette maison parce que l’ombre géante d’un bananier apparaissait chaque matin sur sa façade blanche.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :