Carnets 152

Un homme : arrose des fleurs au pied de la statue de RG face à la mer – le tuyau d’arrosage dans sa main gauche – son téléphone dans sa main droite qu’il tient devant sa bouche – eau et mots même débit.

Des hommes : sont venus dans l’école en face pour tracer des marques rectilignes de couleur rouge, verte, jaune – chaque marque correspond à un élève à une distance d’un mètre d’une autre marque, d’un autre élève – en couleur car il faut que cela ressemble à un jeu – où l’humain n’est plus qu’un pion.

Un homme : étale son matériel sur la plage de galets – se met à genoux pour préparer l’hameçon – se relève, sa longue canne à pêche dans une main – marche pieds nus sur les galets, souvent en déséquilibre – s’avance dans les vagues – monte sur un rocher de couleur claire qui a l’air glissant – se dresse et lève sa canne à pêche – lance la ligne d’un geste sec du bras.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :