Carnets 172

La femme d’Inoue : « Il a été élevé par sa « grand-mère », en fait une ancienne geisha de son arrière-grand-père – elle a beaucoup aimé cet enfant et l’a gâté, et moi, en tant qu’épouse, je sais qu’I a besoin d’être entouré de beaucoup de tendresse et j’ai essayé de lui donner ce que sa grand-mère lui donnait. Quand il rentrait tard le soir, je l’attendais dehors, parfois jusqu’à trois heures du matin, assise sur la véranda, sauf quand il pleuvait, mais je me suis assise là parfois quand il neigeait, et comme ses collègues le raccompagnaient, il était pour moi inimaginable d’être au lit quand ils arriveraient avec I, par respect pour eux je devais être là quand ils arriveraient, je guettais sa silhouette au coin de la rue, à l’endroit où il y avait un panneau-miroir. »

Et cet autre moment où Inoue parle de la cérémonie du thé à côté de sa femme dans le jardin : « Pendant ces moments où on boit le thé, ça peut durer cinq ou dix minutes, c’est comme si créait un autre temps complètement coupé de toutes les petites préoccupations interférentes de la vie quotidienne. L’un des participants prépare le thé, l’autre le regarde faire, puis boit. Ensuite, on inverse les rôles, cette fois c’est celui qui a bu qui va préparer le thé. Cela prend une dizaine de minutes, peut-être quinze minutes ou une demi-heure selon les cas et ce sont vraiment des instants de qualité. Je crois qu’il est presque impossible de se ménager des moments comme ceux-là, des moments où il ne se passe rien. »

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :