Carnets 220

Jaccottet à propos des « verts un peu jaunes, si frais, des jeunes feuilles » : « Beauté qui semble défi ou insulte au coeur : tant l’humain est inaccompli en face de cet ordre ».

Les alizés qui frappent contre les fenêtres fermées – un bruit de sifflement comme si le vent passait à travers les vitres et s’engouffrait quand même entre les murs.

Les deux salanganes : juste un frétillement des ailes dans le vent qui les porte – jouer avec l’air, une leçon.

Le paille-en-queue : même lorsqu’il vole sur une courte distance, il paraît parti pour un voyage au long cours.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :