Carnets 242

Deux oiseaux bataillant (jouant ?) dans le ciel : disparaissent dans la montagne.

Le chat endormi : mince fente où son œil brille – regarde et rêve à la fois.

La tourterelle qui se pose sur la table du RG, je la reconnais aussitôt : c’est elle que j’avais photographiée en février dernier – il lui manque la patte gauche.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :