Carnets 265

Quelqu’un t’impose quelque chose « parce que c’est bon pour le développement durable ».

Le panneau ZONE AÉROPORTUAIRE à un rond-point : ne te donne pas envie de partir, mais de te cacher quelque part sur cette bande de terre face à l’océan – et d’y disparaître.

Tu confonds un instant les nervures de la feuille et les lignes de ta main, avant de te rendre compte qu’elles ne se ressemblent absolument pas : les lignes de ta main sont confuses et partent dans tous les sens, les nervures de la feuille sont claires et régulières, participant d’un univers géométrique auquel tu es extérieur.

« A partir de rien. Là est ma loi. Tout le reste : fumée lointaine. » (Jaccottet)

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :