Carnets 297

Remarque sur l’écriture manuscrite : si tu dois te relire, fais-le dans la journée, parce qu’après…

Occupe-toi davantage de météorologie marine (et pas seulement quand un cyclone approche). – Tu vis sur une île, mais en bon continental que tu es, tu ne sais observer que l’état du ciel au-dessus des terres.

Les couleurs que tu sais nommer (quelques-unes) – et toutes les couleurs que tu ne sais pas nommer (celles, une nouvelle fois, des feuillages sur la montagne).

(Tu n’es qu’au commencement.)

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :