Carnets 341

L’ombre du nuage qui glissait lentement sur le flanc de la montagne lui parla en silence et il répondit par un regard. Arrivée au sommet, elle disparut dans un massif d’arbres sombres et l’échange devint plus secret. (au pays du conte)

Morvan, Larzac, Tübingen : les territoires perdus de la lenteur (les retrouver par l’écriture).

Que retiens-tu de l’année qui s’achève bientôt ? Deux bébêtes l’argent venus se promener sur ta main à quelques jours d’intervalle – le regard inquiet du crabe niché entre les pierres d’un mur au bord de la plage – et quelques autres événements de cette nature.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :