Carnets 353

Je lui dis que j’habite le quartier de la Source et déjà elle ne m’écoute plus, répétant : « Le quartier de la Source, c’est toute mon enfance ». Ses mots animent ma connaissance des lieux d’une émotion nouvelle, comme si j’y avais passé moi aussi mon enfance.

L’oeil de lumière qui apparaît chaque matin sur le mur-écran d’en face : comme une invitation à ne plus être qu’Oeil – vision de l’immédiat.

Cytises, flamboyants, cassias du Siam en fleurs. Dans les haïkus, mais aussi dans un livre plus récent comme Un printemps à Hongo, les Japonais célèbrent la floraison des cerisiers. Si les gens ici faisaient la même chose en rendant hommage à leurs arbres en fleurs comme à des divinités, la Réunion pourrait devenir le Japon de l’Océan indien.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :