Carnets 360

« Après avoir écumé linguistique, paléontologie et géologie sur sept cents pages, Hermann mourant traçait une ultime esquisse des montagnes sculptées qui bordent Saint Denis de La Réunion et révélaient à ses yeux le mémorial du passé mythique, du « préhistorique » de Bourbon et de toute la Lémurie. »

La faille dans la montagne qu’il avait dessinée, c’était l’ombre qui l’avait fait apparaître ; une fois celle-ci disparue, la faille avait elle aussi disparu ; l’ombre sur le papier ressemblait à un idéogramme dont il ignorait la signification.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :