Carnets 372

Elle est encore là sur une vingtaine de mètres, entre les places de parking et l’ancienne case retapée (cour bétonnée et hautes palissades en bois protégeant du regard des passants), malgré les travaux autour la barrière métallique rouillée s’affaissant à un endroit n’a pas disparu, ou plutôt : elle est restée invisible, cachée par la rangée des voitures garées devant elle – depuis quand est-elle là ? – que délimitait-elle, que protégeait-elle ? – séparait-elle deux zones de la ville qui se sont fondues l’une dans l’autre ? – est-elle le symbole d’une frontière si ancienne que tout le monde l’a oubliée ? – est-elle le vestige d’un monde enfoui, recouvert par les nouvelles constructions et les nouveaux axes routiers de la ville ? On ne sait rien de l’histoire de la barrière métallique rouillée qui continuera à s’affaisser sans que personne ne s’en émeuve. Elle n’a qu’une fonction dont on prend note ici : accueillir chaque jour l’inconnu (un enfant du quartier ayant renoncé à partir ?) qui, à différentes heures de la journée, parfois tôt le matin, reste longtemps perché sur sa barre supérieure, les pieds calés sur celle du milieu, tête baissée, une tasse de café à la main et rien d’autre, plongé dans sa rêverie. Est-il le gardien de la barrière métallique rouillée, veille-t-il sur elle jour après jour pour qu’elle ne disparaisse jamais et continue à symboliser la frontière oubliée, ou bien n’est-il là que pour accompagner son lent affaissement, sa disparition inéluctable ? Je veille moi aussi sur la barrière métallique rouillée, et je sais que si son gardien silencieux venait à disparaître il me faudrait prendre la relève.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :