Carnets 386

Feuilles de manguier ramassées à côté du boulevard : longilignes, vert pâle tirant au jaune, nervures jaunes à moitié effacées, petites taches noires disséminées sur les bords causées par l’humidité – elles sèchent sur la table – vision calme.

Quand tu dessines : tendance à l’abstraction – à partir de formes naturelles.

Tu as fini de dessiner la feuille quand tu as le sentiment que la feuille dessinée sur le papier te regarde.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :