Carnets 421

Enfants lisant en plein air, à l’ombre des filaos, le Journal d’un jardinier de Lucien Suel : « C’est quoi une taupinière ? Et un lombric ? La sittelle torchepot, c’est un oiseau ? » – L’expérience de la poésie commençant par des questions précises sur la réalité.

Couleur orangée du tronc du filaos sous l’écorce défaite – rappelle l’eucalyptus.

La mouche aux yeux rouges immobile sur la page du carnet que fait trembler le vent.

Dehors pour lire – et tout devient signe.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :