Carnets 424

Le cauchemar : accélérateur d’images – l’information en continu : cauchemar éveillé.

Il ne se lave pas les mains après avoir écrasé un moustique. Il se les désinfecte après avoir frôlé le corps d’un inconnu.

Buissons, frondaisons agités par le vent – tout à coup on les voit !

Je suis vraiment réveillé si et seulement si j’ai la certitude d’avoir échappé ne serait-ce qu’un instant au cauchemar général.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :