Carnets 430

Ciel électrique, vents violents, paquets de pluie giflant les volets, sapin renversé sur la terrasse.

Jour peinant à se lever, étouffé par les nuages.

Quelques gouttes de pluie zigzaguant le long de la vitre.

Là-haut dans la brume, lumières éteintes.

(Lignes écrites dans la pénombre.)

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :