Carnets 437

Au bord de la route : le paille-en-queue battant des ailes en face d’une paroi rocheuse où il a sans doute son nid – je n’en avais jamais vu un d’aussi près, et même si cela n’a duré qu’une ou deux secondes j’ai pu distinguer pour la première fois la bande noire au niveau des yeux.

« Une pluviométrie déficitaire de 65% en février. » (journal local)

(« Pour la première fois » : car, jusqu’au bout, il y aura des « premières fois ».)

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :