Carnets 450

Goethe sur le Vésuve, 2 mars 1787 : « La plupart des laves que j’ai trouvées étaient pour moi des objets connus. Mais j’ai découvert un phénomène qui m’a paru très remarquable, que je veux étudier de plus près, et sur lequel je me propose de consulter les experts et les collectionneurs. C’est un revêtement stalactiforme d’une cheminée volcanique, autrefois fermée en voûte, mais maintenant ouverte, et qui surgit de l’ancien cratère, aujourd’hui comblé. Cette roche dure, grisâtre, stalactiforme, me paraît s’être formée, sans le secours de l’humidité et sans fusion, par la sublimation des exhalaisons les plus subtiles. C’est un sujet à méditer (es gibt zu weiteren Gedanken Gelegenheit). » (traduction de Jacques Porchat)

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :