Carnets 454

Une atmosphère de violence pure régnait dans la station service. Si les gens avaient été armés, nul doute qu’une fusillade aurait éclaté. De l’autre côté du mur, quelques poules caquetaient tranquillement dans un jardin.

L’âme sombre de la montagne (l’âme rocheuse).

Parents: ceux qui accueillent ce que voit, entend, sent, ressent, découvre l’enfant – et ceux qui leur bourrent le crâne de fadaises (politiques, religieuses, philosophiques) auxquelles ils croient. Dans la découverte / dans la croyance.

Sifflement continu d’une machine à six heures du matin – incapable de dire d’où il vient exactement – sifflement bientôt recouvert par le bruit d’autres machines.

Publié par Laurent Margantin

Auteur, traducteur

Un avis sur « Carnets 454 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :