Carnets 369

L’année commence avec l’apparition de l’ange kafkaïen (l’ange de la littérature ?) : « Je baissai le regard. Mais quand je le relevai, l’ange était certes encore là, suspendu assez bas sous le plafond qui s’était refermé, mais ce n’était pas un ange vivant, c’était seulement une figure en bois à la proue d’un navire, commeLire la suite « Carnets 369 »

Carnets 366

L’homme, à propos d’un mort loin d’ici : « Il y a longtemps, il est passé par chez nous. » Large allée bordée par un bâtiment administratif flambant neuf et des immeubles d’habitation – deux vieux manguiers au tronc puissant, quelques fruits oranges éclatés sur le sol – deux statues anciennes socle délabré pierre blanche sale :Lire la suite « Carnets 366 »

Carnets 365

Goethe, Voyage en Italie, en route vers Naples : « oranges qui pendaient par-dessus les murs des deux côtés du chemin » / « en haut, le jeune feuillage est jaunâtre, en bas et au milieu il est du vert le plus riche » / « champs de blé bien cultivés, plantés d’oliviers dans les endroits convenables » / « champs pierreux,Lire la suite « Carnets 365 »