Carnets 366

L’homme, à propos d’un mort loin d’ici : « Il y a longtemps, il est passé par chez nous. » Large allée bordée par un bâtiment administratif flambant neuf et des immeubles d’habitation – deux vieux manguiers au tronc puissant, quelques fruits oranges éclatés sur le sol – deux statues anciennes socle délabré pierre blanche sale :Lire la suite « Carnets 366 »

Carnets 365

Goethe, Voyage en Italie, en route vers Naples : « oranges qui pendaient par-dessus les murs des deux côtés du chemin » / « en haut, le jeune feuillage est jaunâtre, en bas et au milieu il est du vert le plus riche » / « champs de blé bien cultivés, plantés d’oliviers dans les endroits convenables » / « champs pierreux,Lire la suite « Carnets 365 »

Carnets 361

Quelques notes prises pendant ou après la lecture: Les Singes rouges de Philippe Annocque est « un livre de souvenirs » ou, plus exactement, c’est « aussi un livre de souvenirs » (page 31). Les souvenirs sont fragmentaires, le livre est donc composé de fragments qui s’ajustent plus ou moins bien les uns aux autres, mais de façon mobile,Lire la suite « Carnets 361 »

Carnets 360

« Après avoir écumé linguistique, paléontologie et géologie sur sept cents pages, Hermann mourant traçait une ultime esquisse des montagnes sculptées qui bordent Saint Denis de La Réunion et révélaient à ses yeux le mémorial du passé mythique, du « préhistorique » de Bourbon et de toute la Lémurie. » La faille dans la montagne qu’il avait dessinée, c’étaitLire la suite « Carnets 360 »