Carnets 171

La fille de Yasushi Inoue, une cinquantaine d’années, peut-être plus, souriante, enjouée : évoque la silhouette de son père agenouillé à sa table de travail, toujours de dos, « il écrivait toute la journée, enfant je l’ai toujours vu écrire ». Le cahier d’écriture d’I (qui n’a jamais utilisé de machine à écrire) : chaque page estLire la suite « Carnets 171 »

Carnets 159

Grappes de fleurs roses sur une plante grimpante accrochée à un arbre : au milieu des pétales, des étamines au bout desquelles apparaissent de petites fleurs blanches (« poupées gigognes »). Feuilles de bananiers : dressées les unes face aux autres, se balançant rapidement d’avant en arrière sous l’effet du vent – comme dans la pièce KontakthofLire la suite « Carnets 159 »